L'Esprit Chasseur? Mais c'est justement ce qu'en d'autres termes j'ai toujours prôné.
C'est d'abord l'esprit d'équipe, de « mon équipe ».
C'est la rapidité dans l'exécution de gens qui « pigent » et qui « galopent ».
C'est l'allant, c'est l'allure, c'est le chic.


C'est pour les Chefs le sens social dans le commandement. C'est l'accueil aimable.
C'est servir avec le sourire, la discipline qui vient du cœur.
C'est le dévouement absolu qui sait aller, lorsqu'il le faut, jusqu'au sacrifice total.

LYAUTEY

UN CHASSEUR

    • n'oublie pas :
      • les refrains, la Marche des Chasseurs, dont l'origine remonte à 1839;
      • la SIDI-BRAHIM, hymne des Chasseurs ;
      • la Protestation, créée au Camp de Châlons au moment où la loi des Cadres de 1875 mit en question l'existence des Bataillons de Chasseurs ;
    • n'appelle pas soldat un CHASSEUR ;
    • ne porte pas l'uniforme, mais une TENUE : la bleue !
    • ne vit pas dans une caserne, mais au QUARTIER ;
    • connaît les deux couleurs fondamentales, celles du Fanion du Bataillon : le BLEU et le JONQUILLE ;
    • ne prononce jamais le nom d'une certaine couleur, mais l'appelle BLEU-CERISE, cependant que sont rouges :
      • le rouge du Drapeau.
      • le ruban de la Légion d'Honneur.
      • les lèvres de la femme aimée.

Le sang des Chasseurs est VERT.

  • n'appelle pas musique la FANFARE. Cette Fanfare ne joue pas : elle SONNE. Elle ne comporte aucun tambour, mais des CAISSES CLAIRES ;
  • salue quand sonne la « SIDI-BRAHIM » ;
  • se met au garde-à-vous quand il entend le refrain de son Bataillon, les refrains des Bataillons où il a eu l'honneur de servir, la « PROTESTATION ».

Le Chasseur ne marche jamais lentement, il défile toujours vite. Sa cadence est le « Pas chasseur » (140 pas à la minute).
Il porte toujours l'insigne de son Bataillon et la fourragère dès qu'il a été baptisé.
Avant un repas, le plus jeune lit le menu après avoir sonné le refrain du jour, puis il souhaite bon appétit.

Septembre 1845 : Abd el Kader, réfugié au Maroc depuis la défaite d'Isly, rentre dans le territoire pacifié d'Algérie et tente de soulever la province d'Oran.

Le Lieutenant-Colonel de MONTAGNAC commande le poste de Djemma-Gha zouet (aujourd'hui NEMOURS) et décide de lui barrer la route.

Il ne dispose que du 8e Bataillon de CHASSEURS aux ordres du Chef de Bataillon FROMENT-COSTE et d'un Escadron du 2e HUSSARDS.

Lire la suite...

Les Chasseurs en avant, l'artillerie au milieu,
Les biffins, les biffins en arrière,
Les Chasseurs en avant, l'artillerie au milieu,
Les biffins, les biffins à la queue
*
LA SIDI-BRAHIM

C'est l'Hymne traditionnel des Chasseurs. Il symbolise l'héroïsme et l'esprit de sacrifice d'une poignée de Chasseurs qui, pendant les combats de Sidi-Brahim (Algérie, 23-24-25 septembre 1845), résistèrent à des milliers de cavaliers Arabes avant de succomber sous le nombre.

Lire la suite...

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.